EDITION    
500 ans de RenaissanceS

Le XXXIVe festival berruyer Les Très Riches Heures de l’Orgue en Berry se doit de faire partie des plus de 700 événements de la Région Centre-Val de Loire, qui célèbrent le demi-millénaire du début de la construction de Chambord, le plus grand château de la Renaissance dans le monde, et du décès de Léonard de Vinci.

Chaque organiste du Festival jouera quelques pièces renaissantes d’un pays donné. Destinée à tout instrument à clavier, proche de la polyphonie vocale mais aussi porteuse de l’émergence de formes contrapuntiques de caractère international que chaque terroir colore de sa saveur, la musique instrumentale, jouée cet été sur l’orgue, permet d’élargir cette thématique à toute l’Europe, dont chaque contrée connaît l’éclatement de l’orgue médiéval (Positif, jeux diversifiés, plans sonores…). Ainsi, en début de récital, nous goûterons des musiques de danses encore de manuscrites ou de publications des Attaingnant, Ballard, Petrucci, Susato (tourdion, branles…), des transcriptions de chansons polyphoniques, des fancies anglaises, des fantaisies françaises, des ricercari et canzoni conçus pour les petits instruments Italiens, des tientos de medio registro espagnols typiques de la facture d’orgue ibérique… : autant d’échos de tablatures anonymes ou de Tallis, W. Byrd, J. Dowland pour l’Angleterre, des Cavazzoni et des Gabrieli pour l’Italie, des Espagnols A. Cabezon et J. Cabanillès, de J. P. Sweelinck, S. Scheidt, M. Praetorius et autres, liés à La réforme en Allemagne ou aux Pays-Bas, du Polonais J. de Lublin, de J. Titelouze, E. du Caurroy, Ch. Raquet pour la France…



Les amis du grand orgue de la cathédrale de Bourges
9 rue molière - 18000 BOURGES - Tél : 02 48 20 57 66 - orguebourges@gmail.com